COMICS
Coups de cœur des libraires

J’attendais avec impatience la sortie de ce bouquin, Maestros, chez Image Comics, dessiné et scénarisé par Steve Skroce. Ayant raté les premiers numéros, il ne me restait plus qu’à me procurer le relié. Et quelle bonne surprise !

Maestros vol 1 - Steve Skroce

Cette merveilleuse histoire, commençant dans les bas-fonds d’un club de strip-tease où le héros utilise sa magie pour augmenter les attributs sexuels de riches porcs, rejoint très vite le merveilleux des royaumes de magie. Mais l’auteur ne se contente pas de nous offrir une tranquille vue de la magie. Non ! Très vite le chaos s’empare de l’oeuvre et le chemin de la reconstruction semble être extrêmement difficile ! De plus, Skroce crée des personnages, bien que puissants mages, abordables, au langage fleuri et aux mœurs amusantes. L’univers, par le dessin, s’admire avec délice et mon cher coloriste Dave Stewart recouvre le tout de magnifiques tons et couleurs chaudes !

En bref cette œuvre est un véritable délice que je vous recommande chaudement !

De mon côté je vais vous présenter l’ultime numéro de la mini-série X-Men Black, consacrée aux méchants ennemis des mutants les plus célèbres de l’univers. Cet épisode, scénarisé par Leah Williams et dessiné par Chris Bachalo, met au premier plan la Reine Blanche, Emma Frost en personne.

X-Men Black Emma Frost - Leah Williams et Chris Bachalo

Si j’ai feuilleté certains des épisodes précédents, notamment ceux consacrés à Magnéto et Mystique, c’est véritablement le seul numéro de X-Men Black que je lis de A à Z. Déjà à cause/grâce aux dessins de Bachalo – que j’avais adoré sur Uncanny X-Men de Bendis – et ensuite car le personnage principal est la reine blanche, ennemie repentie à l’histoire récente plus que discutable, Emma Frost ! La dernière fois qu’on a été mis en présence de Miss Frost, elle combattait Magnéto aux côtés des O5 dans X-Men Blue. Mais il semble que les jours passés du bon côté de la barrière soient définitivement révolus pour elle. En même temps, a-t-elle jamais vraiment été du côté des gentils ? N’a-t-elle pas comploté avec Osborn durant ses jours dans la Cabale ? N’était-elle pas la compagne de Cyclope, sa conseillère, pendant sa “Révolution” ?

Personnage ambivalent, femme fatale qu’on adore détester, Emma Frost méritait un one-shot à la hauteur de sa réputation … et la fin m’a laissé sans voix ! J’ai hâte de voir comment le futur des X-Men va s’écrire, avec ce nouveau statu-quo. Espérons que les auteurs d’Uncanny X-Men prendront en compte ce changement radical.

Aurélien Banabéra et Mathieu Guitonneau

Libraire spécialisé Album

EN RELATION AVEC VOTRE ARTICLE

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER


Coups de cœur du libraire

Une journée avec Jim Lee

Venom crève l'écran