Les légendaires 20 – Le royaume des Larmes

Le 4 octobre dernier est sorti le tome 20 des Légendaires, la série de Patrick Sobral. Ironie du calendrier, c’était également la date de sortie de White Knight de Sean Murphy qui s’intéresse à un univers alternatif dans lequel le Joker et Batman ont échangé leur rôle. C’est exactement ce à quoi joue Patrick Sobral dans ce nouvel arc des Légendaires, World Without.

Un monde sans Légendaires

Ce troisième et dernier arc des Légendaires s’intéresse à un monde … sans Légendaires justement. Danaël et Shimy sont un couple de paysans, heureux de cultiver la terre, tandis que Jadina est une redouble pirate des airs, que Gryf est un elfe élémentaire (vous avez bien lu ! le féroce Jaguarian est devenu un elfe !) et Razzia est juge de la cour d’Orchidia. Tout est donc sans dessus dessous dans ce monde, sans parler des Fabuleux qui sont un groupe de brigands, de Shun-Day devenue princesse héritière d’Orchidia et Ténébris grande prêtresse de l’Eglise de l’Infinité. C’est comme un monde parallèle auquel les comic-books nous ont habitués (Age of Apocalypse, House of M, Earth Two), mais transposé dans l’univers créé par Patrick Sobral.

Arthemus, l’auteur des aventures des Légendaires dans ce nouveau monde, s’est approprié les exploits de nos héros. Mais lors de ses aventures, il rencontre des personnages qui ressemblent étrangement aux héros disparus d’Alysia. Et c’est en devenant ses compagnons de voyage que la vie de Danël et Shimy change … peut-être pour toujours

Mais pas sans rebondissements

Patrick Sobral nous surprend une nouvelle fois avec ce monde parallèle en mélangeant les rôles des héros et de leurs antagonistes, mais aussi en faisant revenir des personnages disparus depuis longtemps. Samaël, meilleur ami de Gryff lorsqu’ils étaient esclaves et combattants, est le chef des Fabuleux ; Invidia, sans doute le personnage au caractère le plus différent, est vivante dans ce monde, et reine régente d’Orchidia. Tout ce que la véritable Invidia a toujours voulu, son double dans cette nouvelle vie l’a obtenu.

Un monde meilleur ?

Et si World Without était un univers meilleur que l’univers dans lequel évoluait les Légendaires ? L’effet Jovénia est toujours présent, mais à part ça, quelles sont les menaces qui planent au-dessus du ciel d’Alysia ? Darkhelle est emprisonné, et Abyss est pour le moment perdu dans ce monde étrange. Rien ne semble avoir donc changé dans ce nouveau monde, si ce n’est que nos héros traditionnels ont l’air … heureux ?! Et si c’était ça, finalement, le secret du bonheur : ne pas être un héros ? Tourner autrement, tout nos héros devraient-ils être des êtres au destin tragiques ? Malgré leur apparence enfantine et leurs noms rigolos, l’univers créé par Patrick Sobral raconte avant tout une histoire épique, qui parle à tous.

Mathieu Guitonneau

Libraire spécialisé comics

Album comics

EN RELATION AVEC VOTRE ARTICLE


VISITEZ NOTRE BOUTIQUE
ALBUM COMICS


CONSULTEZ LE BLOG
DE L'AUTEUR


SUR LE MÈME
THÈME

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER


ASTÉRIX, RETOUR DES RÉSISTANTS GAULOIS

Obélix et Numérobis par Pixi

Il faut flinguer Ramirez !