COUPS DE COEURS DES LIBRAIRES

Cette semaine les choses rentrent dans l’ordre parmi les recommandations de vos vendeurs. Aurélien à l’indé avec Aliens dead orbit de James Stokoe, et Mathieu avec Batman #43 de Tom King et Mikel Janin, et Mighty Thor #705 de Jason Aaron et Russell Dauterman.

Batman #43, Tom King et Mikel Janin - par Mathieu

Avec ce numéro de Batman, Tom King conclut son triptyque Everyone loves Ivy, mais également apporte un éclairage nouveau sur le personnage d’Ivy, torturée depuis les événements de War of Jokes and Riddles. Peut-être est-ce grâce à l’influence de Catwoman, peut-être est-ce la lecture très humaniste qu’en offre Tom King, mais Batman, loin de vouloir à tout prix détruire son ennemie pour faire régner de nouveau l’ordre à Gotham (un Batman que l’on retrouve dans le White Knight de Sean Murphy par exemple), cherche à apporter des solutions. Et cette fois-ci, la solution porte le doux nom d’Harley Quinn.
La relation entre les deux personnages féminins, très souvent dissimulée, par des non-dits, des allusions discrètes, semble prendre ici un tout autre tournant. Est-ce le but de Tom King que d’officialiser toutes les relations amoureuses de l’univers de l’homme chauve-souris ? Avec le mariage de Batman et Catwoman à venir dans Batman #50, on pourra dire que l’auteur aura réussi son pari … au moins pour le personnage majeur de l’univers.

Mighty Thor #705, Jason Aaron et Russell Dauterman - par Mathieu

Quant à Jane Foster, ce sont des adieux déchirants dans les flammes auxquels on a droit pour ce numéro de Mighty Thor. Sublimé par les dessins de Russell Dauterman, le dernier combat de Thor est un magnifique chant du cygne pour l’humaine qui a su manier Mjölnir mieux qu’Odinson lui-même. Si vous devez vous attarder sur une page, je vous conseille la 18e, les adieux d’un Thor à un autre. Dans un flamboiement de couleurs, Thor – Jane Foster – embrasse Thor – Odinson – tandis que son costume de Thor commence à s’évanouir dans l’espace. Du passage dans le rôle de Thor de Jane Foster ne restent que des témoins, des souvenirs, ainsi qu’une maîtrise à nulle autre pareille de Mjölnir.

Aliens Dead Orbit, James Strokoe - par Aurélien

Cette semaine je vous recommande le TPB Aliens Dead Orbit de James Stokoe. James Stokoe est l’un de mes artistes contemporains favoris. Son dessin dynamique et minutieusement détaillé se reconnaît directement. Associé à son talent de narrateur il nous offre des œuvres incroyables, travaillées avec soin, qui se dévorent. Pour sa dernière création il s’attaque au très célèbre fléau de l’espace. Que vous soyez fan d’Alien ou que vous aimiez un bouquin bien dessiné, ne réfléchissez pas, prenez un exemplaire et plongez dans l’univers de James Stokoe.

 

Mathieu Guitonneau et Aurélien Banabéra

Libraires spécialisés comics

Album comics

EN RELATION AVEC VOTRE ARTICLE

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER


BATMAN EVERYWHERE ! par BandaiTamashii Nation

Coups de cœur du libraire

Snotgirl - California Screaming