Coups de coeur du libraire

Coups de cœur de Mathieu

Semaine exceptionnelle – avec un seul de vos libraires pour vous proposer ses coups de cœur – et sortie exceptionnelle. Je veux bien sûr parler de Magic Order #1, mini-série paraissant à la fois sous la bannière Image comics et Netflix (vous n’êtes pas sans savoir qu’elle sera très prochainement adaptée en série avec de vrais acteurs). Les paris sont donc ouverts pour savoir qui incarnera quel mage de la famille Moonstone.

Concernant les deux grands (Marvel et DC), peu de choses m’ont véritablement fait vibrer. Les amateurs de dessins psychédéliques et de couleurs chatoyantes s’essaieront au retour d’Odinson dans le rôle de Thor par Aaron et Del Mundo.

Magic Order, Mark Millar et Olivier Coipel

Après l’avoir adoré sur les variantes récentes de Batman, Olivier Coipel est de retour … cette fois chez Image pour sa première collaboration avec Mark Millar sur le très attendu Magic Order. L’artiste français poste depuis quelques temps déjà des teaser de cette nouvelle série sur les réseaux sociaux, et autant vous dire qu’on n’est pas déçu. Ses dessins splendides nous plongent directement dans l’atmosphère mystérieuse que dégage l’histoire de Mark Millar. Le lecteur se pose énormément de questions, aussi bien quant à l’identité de la famille Moonstone, de son passé (et de son héritage de mage). Après avoir survécu aux premières pages on ne peut plus glaçantes, on tourne les pages avec avidité, avant de reposer le comic-book une fois lu avec ce sentiment d’avoir été le témoin du premier chapitre d’une belle histoire.

Flash #48, Joshua Williamson et Howard Porter - par Mathieu

Flash #48 marque la seconde partie de Flash War, mais surtout le véritable début de la guerre entre les Flash que sont Barry Allen et Wally West (l’original). Divisé en deux parties, ce second chapitre suit en parallèle Wally et Barry. Autant l’histoire de Barry est très banale, autant celle de Wally est … phénoménale ! Emotions, actions, questions et incompréhensions sont au menu de ces quelques pages. Wally, lien vivant entre l’univers pré-Flahspoint et post-Flashpoint, n’est pas “entier” si l’on peut dire. Il lui manque de nombreux souvenirs, de nombreux liens familiaux … et il semble prèt à tout pour les retrouver. Cette rage, cette émotion vibrante et vivante, ne peut pas vous laisser insensible. J’ai hâte de voir la suite, et surtout de découvrir quelles seront les conséquences sur l’univers DC (et comment Williamson va-t-il intégrer tout ceci au Doomsday Clock de Johns).

 

Mathieu Guitonneau

Libraire spécialisé

Album comics

EN RELATION AVEC VOTRE ARTICLE

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER


Coups de cœur du libraire

Coups de cœur des libraires

Venom crève l'écran