Relay #1
Coups de coeur des libraires

Cette semaine j’ai eu un véritable coup de foudre pour Relay #1 de Zac Thompson et Andy Clarke. Découvert lors du Free Comic Book Day 2018, j’étais impatient de lire ce premier numéro. Relay est une véritable œuvre de science fiction qui plonge le lecteur dans un univers gouverné par un monolithe portant le nom de l’oeuvre : The Relay. Oui, bien entendu, le monolithe semble venir directement de 2001, A Space Odyssey réalisé par l’incroyable Stanley Kubrick.

Relay #1, Thompson & Clark
Relay #1 Andy Clark

Pas de sabre laser ni de batailles épiques ici mais plutôt une analyse, une étude sociale d’une société, d’un univers embrigadé dans une unique et même culture. Le relay dirige toute les structures de la vie. Sur chaque monde où il apparaît il devient un dieu auquel se soumet la population. Appropriation culturelle, consumérisme outrancier, disparition artistique, disparition des libertés individuelles sont les armes de cette étrange structure dont l’origine est inconnue. Hank Donaldson est quant à lui un dieu vivant. Il est un prophète, un aventurier qui a apporté ce monolithe sur terre et un nombre incommensurable de monde.

Voici pour la petite histoire. Maintenant venons-en au fait : pourquoi ais-je aimé ce bouquin ? Tout d’abord le dessin d’Andy Clarke est tout simplement magnifique, allié aux couleurs de José Villarrubia et Dan Brown nous découvrons un univers futuriste qui soulève notre imagination et permet de nous échapper d’un quotidien morose. Les détails de la ville, des vaisseaux, des citoyens de ces mondes offrent un discours tout aussi fort que le texte. Tout est dit dans le tracé de l’artiste. Que ce soit la beauté ou l’horreur de sociétés ayant perdu leur identité. La beauté est vite détruite par Zac Thompson et ses questions sur l’avancée technologique au détriment de l’individu. Un gouvernement au main, non d’une personne, mais d’une idée autoritaire. Le relay est tout, ses lois sont des vérités incontestables et la critique est réprimandée par des agents ayant le rôle de jury et exécuteur. Pas de procès, une justice rapide sans chance de rémission.

Relay #1 Andy Clark

Nous suivons les agents de cette organisation qui, tout comme une partie de la population, semble divisés par les bienfaits de cette nouvelle société. ils remplissent néanmoins leur rôle sans véritable hésitation, mais le doute est là. Une allégorie de notre société ? Pourquoi pas ? Nous sommes encore au début de cette épopée dont les prémices sont prometteuses.

Lisez-le ! Relay est tout simplement génial, une œuvre de science-fiction incroyable qui vous fera tout autant rêver que peur.

Aurélien Banabéra

Libraire spécialisé

EN RELATION AVEC VOTRE ARTICLE

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER


Coups de cœur des libraires

Coups de cœur du libraire

Coups de cœur des libraires