COMICSBabyteeth Donny Cates et Garry Brown
Babyteeth Donny Cates et Garry Brown
Baby and demons!

Des contractions suivies par des tremblements de terre, un bébé aux yeux beaucoup trop noirs, un bébé amateur de sang, un démon raton laveur (non vous ne rêvez pas, j’ai bien dit un démon raton laveur), des tueurs de démons… Bref, Babyteeth est une œuvre originale et multicolore aux personnages déjantés et touchants en luttent contre l’inconnu, contre des forces qui les dépassent. Le Snorgleux, collègue marseillais, continu son travail de traducteur et nous offre ce bain de sang créé par Donny Cates et Garry Brown dans les locaux de l’éditeur indépendant Aftershock.

Babyteeth, Garry Brown

Sweet Sixteen

Imaginez-vous avoir seize ans. Ce n’est pas très difficile n’est-ce-pas ? Nombre d’entre nous aimerait manipuler le temps afin de revenir à cette douce époque. Maintenant imaginez-vous attendre un gamin. Cela devient tout de suite moins marrant. Pour finir imaginez-vous être la mère de ce que la religion chrétienne appelle l’antéchrist. Alors-là c’est la catastrophe ! Le monde de la pauvre petite Sadie et de sa famille est complètement bouleversé par cette naissance et ses conséquences. Donny Cates ne se contente pas de pondre une histoire de démons, de violence et d’absurdités religieuses. Non, il manipule les codes du genre, réécrit complètement la naissance de l’antéchrist, des antéchrists d’ailleurs. Nous apprenons en effet que ce n’est pas un événement isolé, mais une répétition.

Famille...

Deux choses sont ici abordées : la famille et l’irruption d’un événement inattendu et, eh bien… démons et fin du monde. Je vous vois venir : « qu’est ce qu’il raconte ce libraire de malheur ! » Ne vous inquiétez pas, ma folie ne dépasse pas son niveau habituel. La petite Sadie et sa famille n’ont pas une histoire facile: une sœur aînée ayant fait du crime sa vie, un père militaire torturé par la mort de sa femme et enfin une naissance imprévue. Oui, Donny Cates ne les ménage vraiment pas ! En plus d’un bébé démon, il rajoute une couche familiale quelque peu amère. L’auteur s’intéresse aux relations familiales après cette naissance, qui sont encore une fois double : réaction de la famille face à une naissance non voulu et face au surnaturel entourant cette dernière.

... et démons!

Les liens familiaux étudiés, notre scénariste s’intéresse maintenant au surnaturel et notamment aux mythes et légendes chrétiennes entourant la dite naissance. Donny Cates, dans les premiers numéros du moins, semble prendre parti pour le petit démon et sa famille. Pas de simplicité scénaristique et diégétique : pas de lutte entre bien et mal mais une complexité intéressante. En effet le bébé, antéchrist ou pas, reste un jeune enfant incapable de penser, de parler et encore moins de détruire notre monde. Le rôle de Sadie, et de sa famille, n’est d’autre que le rôle de toute mère : protéger son rejeton ! Fin du monde ? Nous verrons cela plus tard. Je ne vous en dirai pas plus ici, il vous faudra découvrir la suite par vous-même.

Profitez de la sortie française ou bien de la version anglaise pour participer aux aventures de la famille Ritter. Babyteeth est une œuvre à la fois touchante, troublante et satisfaisante. Bonne lecture !

Aurélien Banabéra

EN RELATION AVEC VOTRE ARTICLE

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER


COUPS DE COEURS DES LIBRAIRES

Coups de cœur des libraires

Unholy Grail arrive chez Snorgleux